201904.25
0

Pour protéger, quelques gestes à adopter

La grande bleue, une mer encore mystérieuse

La mer Méditerranée est bien connue pour la diversité culturelle qu’elle abrite. Cependant, elle est moins connue pour son histoire géologique. La Méditerranée est en partie le vestige d’un ancien domaine océanique que l’on nomme aujourd’hui la Téthys. À partir du Crétacé, la Téthys, qui se trouve à la limite de deux plaques ; les plaques africaine et eurasienne s’est « refermée » progressivement par subduction, avec le rapprochement des continents. Ne représentant que 0,8% de la surface mondiale de l’océan elle abrite néanmoins, une grande diversité d’habitats et d’espèces animales et végétales (9% de la biodiversité marine mondiale).

Source de richesse pour tous les pays qui la borde, elle occupe une place prépondérante dans l’économie maritime et touristique.

Destination privilégiée pour les vacances, cette dynamique crée autour des espaces littoraux, les pressions urbaines et d’usages, impactent fortement les espaces marins et côtiers. Par conséquent, devant les nombreuses atteintes subies par le milieu marin il est nécessaire que nous soyons tous responsables et respectueux de cet environnement que nous partageons.

Tous acteurs de la préservation

Dans cette optique, des conventions, lois et arrêtés ont été mis en place afin de protéger la biodiversité du milieu. Celles-ci tant au niveau national qu’international, sont révisées fréquemment pour s’adapter au contexte. Plusieurs degrés de protection sont mis en place depuis la protection stricte avec interdiction totale de récolte, transport et vente ; jusqu’à la simple règlementation plus ou moins stricte de la pêche afin de préserver les stocks.

Rent My Boat Nice se mobilise, sensibilise et invite tous ses clients à soutenir et adhérer au mouvement écogestes Méditerranée déployée en 2017. Ce mouvement, émet une liste de directives à destination des plaisanciers :

1/ Je recherche des zones sableuses pour l’ancrage.

2/ Je relève mon ancre à l’aplomb du bateau.

3/ J’utilise des produits d’entretien d’origine végétale ou écolabellisés.

4/ J’utilise des savons d’origine végétale ou écolabellisés.

5/ Je trie mes déchets produits à bord.

6/ Je choisis des produits avec peu d’emballage.

7/ J’utilise les wc marins uniquement loin des lieux de baignade.

8/ Je limite ma pêche aux espèces et aux tailles autorisées.

9/ J’observe les animaux sans les toucher, ni les déranger.

10/ Je limite ma consommation d’eau pour le rinçage du bateau.

Nous appliquons déjà ces recommandations et invitons tous les passionnés de la mer à en faire autant.

Dans un prochain article nous continuerons à vous renseigner sur le sujet. Nous passerons à la loupe les espèces menacées et protégées. Une nouvelle saison démarre, soyez informés pour préserver.