201906.27
0

Noeuds de bateau : le top 5 des noeuds marins à connaître

Si vos noeuds de bateau sont inadaptés, c’est vos manœuvres qui sont susceptible d’être ratées! Pourtant, il suffit d’en connaître seulement 5 pour s’en sortir dans toutes les situations.

noeuds de bateau

FLYER 7,7 Louer un bateau avec RENT MY BOAT


On vous dit tout sur les noeuds marins à connaitre.

Les noeuds de bateau ont pour caractéristiques de se faire et de se défaire rapidement. Même après avoir été souqués fortement. Ou exposés aux embruns salé de la mer et à la chaleur du soleil.

Les cinq nœuds marins les plus utilisés

Le nœud en huit pour terminer un cordage. C’est le nœud d’arrêt le plus utilisé, réalisé classiquement au bout d’une écoute ou de toute autre manœuvre courante, pour l’empêcher de filer dans un anneau ou une poulie.

Le nœud de chaise pour réaliser une boucle. On fait une boucle, que l’on appelle le « puits ». Ensuite « le serpent sort du puits, fait le tour de l’arbre et rentre dans le puits ».

Le nœud de cabestan pour s’amarrer sur une bitte ou une filière. Il se compose de deux demi-clefs. Une dans un sens, une dans l’autre, autour de l’objet auquel on s’amarre. Dans l’idéal, il ne faut l’utiliser que quand les deux extrémités du filin sont sous tension dans des directions approximativement opposées. Par exemple au mouillage pour amarrer une barre dans l’axe du bateau avec un bout pris sur deux taquets arrière. Sinon, il glisse parfois avec certains cordage synthétiques ou sur des objets très lisses. Mais il est possible de le renforcer en ajoutant un tour mort entre les deux demi-clefs.

Le nœud de taquet pour brider une écoute ou une amarre. Le cordage doit haler sur le tour mort initial, et non sur le dessus du nœud. Sinon le nœud pourrait être impossible à défaire quand le cordage est sous tension. Ce tour mort permet d’arrêter le cordage et de l’empêcher de filer en attendant de réaliser le reste du nœud. Il est inutile de multiplier les croisements (en huit), cela rend le nœud plus long à défaire et plus volumineux (ce qui est gênant si l’on doit tourner un second nœud sur le même taquet). Le courant de la demi-clef finale doit passer parallèlement et dans le même sens que le brin du croisement situé juste en-dessous.

Le tour mort et deux demi-clés pour tout amarrer facilement. C’est un nœud d’amarrage qui présente le double avantage d’être fiable et d’être facile à faire et à défaire, même sous tension. Le tour mort initial permet d’arrêter le cordage et de l’empêcher de filer pour arrêter le bateau par exemple.


Une application pour apprendre les nœuds de bateau.

Avec Knots 3D, on peut apprendre à utiliser correctement chaque type de nœuds de bateau, à les différencier les uns des autres et à les réaliser pas à pas. Alors entraînez-vous à le faire les yeux fermés, cela pourrait vous être utile en cas d’urgence ou la nuit !

LA TEAM RENT MY BOAT – Tél : 07 71 75 12 75